Mike Mattusow Phil Hemulth

Publié le : 03 mai 20174 mins de lecture

« The seven-deuce game »

Rappelons d’abord les règles du jeu : si un joueur qui gagne un coup avec 7-2 tous les joueurs à la table lui donnent $500 (je conseille cette variante lors des parties privées.. un peu moins cher bien sûr) Mike « the mouth » Mattusow est connu pour être un donneur de leçons et a une très haute estime de lui-même (Phil Helmuth lui se considère simplement comme un dieu vivant) analyse d’un coup entre les deux personnages les plus égocentriques du monde du poker.

Mike Mattusow timde

En relançant à $7 000 pré-flop, Helmuth faire croire à une très grosse main, pas suffisant, bien sûr pour effrayer les deux Rois de Mike Mattusow qui peut mettre P.H sur une main de type J-J, Q-Q, A-A, A-Q suited, A-K suited, voire de petits suited connectors. Une large gamme de mains la prudence veut que l’on relance ses Rois dans cette situation mais M.M a la position et compte rentabiliser sa paire. Il choisit le flat-call et voit le flop.

Le flop na a priori pas de quoi inquiéter « the mouth », ce qui l’inquiète c’est le check de Phil Helmuth qui pourrait avoir floppé un brelan avec deux Valets ou deux Dames. Sa première erreur est de laisser une carte gratuite à Phil Helmuth et de ne pas miser les 2/3 du pot au moins.

Deuxième erreur d’une longue série

Quand P.H mise $16 000 à la quatrième Mattusow DOIT relancer, une quinte est maintenant dessinée avec 9-10 et la couleur peut tomber à la cinquième

En se contentant de payer le Turn Mike fait croire à P.H qu’il est sur une main de type A-J(d), K-10(d), 10-10 avec une middle/under pair et/ou un tirage quinte/couleur.

Le génie de Helmuth

En misant $40 000 Helmuth confirme son niveau de jeu et nous prouve qu’il n’a pas volé ses 11 bracelets WSOP. Si M.M était bien sur une des mains ci-dessus il a raté son tirage et a au mieux deux paires (ce qui est le cas). Il est très dur de payer un board de ce type avec seulement deux paires, P.H n’est pas connu pour être un grand bluffeur mais pour être un joueur « tight » et très sérieux. M.M se repasse le coup dans la tête :

– sur-relance pré-flop : Q-Q, J-J, A-A
– check au flop : brelan
– $16 000 : value bet P.H ne peut pas laisser de cartes gratuites (quinte et tirage couleur possible)
– $40 000 : doublette du 6, Phil Helmuth a bien Full House je ne peux pas gagner avec mes Rois.
Ce raisonnement est le bon dans la plupart des cas

Le « tell » de Mattusow

Phil Helmuth explique ensuite pourquoi il a bluffé de cette façon. La partie venait de commencer et il a entendu dire que Mike Mattusow n’était pas venu avec beaucoup d’argent et ne jouait qu’avec une seule cave. Les deux joueurs se connaissent très bien, P.H na pas l’habitude de bluffer la cinquième surtout quand il a investi « peu » dans le coup et il sait que M.M ne veut pas perdre sur le premier coup d’une émission TV. Il le force donc à jeter ses cartes et lui donne une belle leçon « live on T.V ».

Plan du site