Sélectionner sa main de départ

Cette stratégie est une des plus importante au poker, elle s’applique pré-flop (=avant le flop), après la distribution des cartes. Les 2 cartes que vous avez reçu forment votre main de départ.

A ce stade du jeu, vous n’avez misé aucun jeton (à moins d’être aux blinds), c’est à votre tour de jouer et vous avez le choix entre suivre la blind ou vous coucher (nous mettons de coté la relance pour l’instant).

Les débutants l’ignorent, mais au poker, il est fortement déconseillé de tout le temps suivre avant le flop, sous prétexte que vous n’avez pas encore vu le flop et qu’il peut y tomber n’importe quelle carte.

Pourquoi il ne faut pas entrer dans tous les coups ?

– Parce que toutes les mains n’ont pas la même valeur, et que certaines vous feront obligatoirement perdre de l’argent, alors que d’autres, augmenteront vos chances de remporter le pot.

– Parce que si vous suivez à chacune de vos mains, cela vous coûtera beaucoup de jetons à la longue, sans forcément vous en rendre compte.

– N’oubliez pas que vous n’avez encore rien misé, vous n’avez donc rien à perdre à vous coucher.

Ce qu’il faut retenir c’est que toutes les mains ne se valent pas et que vous pouvez vous coucher sans rien perdre, vous avez donc le luxe de pouvoir jouer uniquement les mains que vous voulez, et bien sûr, les mains que vous voulez sont celles qui augmenteront vos chances de gagner, quant aux autres mains, vous les coucherez et vous ferez ainsi de grosses économies.

Vous l’aurez compris, il vous faut absolument sélectionner les mains avec lesquelles vous allez jouer si vous ne voulez pas perdre d’argent. Avant le flop, la question que vous devez donc vous poser est : “est-ce que je dois entrer dans le coup (en suivant), ou au contraire, attendre le prochain coup (en me couchant) ?”.

Pour faire ce choix, il y a 3 paramètres à prendre en compte, à savoir:

– La valeur de votre main de départ (forcément)

– Votre position par rapport au jeton dealer

– Le nombre de joueurs à la table, et qui sont entrés dans le coup.