Règles du Poker : Le Texas Holdem

Le Texas Holdem est un poker de type ouvert. Il se joue avec un jeu de 52 cartes. Le but du jeu est de remporter les jetons de ses adversaires par deux moyens : former la meilleure combinaison de cinq cartes ou être le dernier joueur en jeu.

Règles poker : préparation d’une partie

Au Texas Holdem, l’ordre de parole des joueurs s’effectue toujours dans le sens des aiguilles d’une montre. Un joueur est placé en position du donneur. C’est lui qui distribue les cartes. A sa gauche, le joueur doit effectuer une mise forcée qu’on appelle la « small blind ». La personne assise à gauche de la « small blind » doit miser la « big blind ». Les blinds ont pour objectif d’apporter un enjeu à chaque coup, et sont donc payées avant la distribution des cartes.

La distribution des cartes s’effectue dans le sens des aiguilles d’une montre en commençant par la personne assise à gauche du donneur. Deux cartes sont distribuées à chaque joueur. Ces deux cartes sont personnelles, et seul le joueur à qui elles appartiennent peut les utiliser. Le Texas Hold’em Poker n’est pas un jeu de défausse. Le joueur conserve ses deux cartes tout le long du coup.

Règles poker : les tours d’enchères

Après la distribution commence le premier tout d’enchères : le préflop. Le premier joueur à se prononcer est l’UTG, la personne « Under The Gun » (le poker est rempli de termes anglais!) L’UTG est situé à gauche du Big Blind.

Les joueurs s’expriment dans le sens des aiguilles d’une montre et ont le choix de se coucher (fold), suivre (call) ou relancer (raise). Ces deux derniers cas signifient un maintien dans le coup quand « fold » traduit un abandon.

Le premier tour d’enchères se termine lorsque tous les joueurs encore en jeu ont misé la même somme.

Le donneur dévoile trois cartes sur la table. Elles constituent le flop. Ces cartes sont communes à tous les joueurs encore en jeu.

Des lors, le Small Blind est le premier joueur à se prononcer dans n’importe l’ensemble des tours d’enchères à venir. Si celui-ci se couche à un moment du jeu, c’est donc le premier joueur restant, assis à gauche du donneur, qui prend la parole en premier au début de chaque tour.

A nouveau les joueurs ont le choix de se coucher, checker, miser ou relancer. Le check est l’équivalent de « suivre une mise de 0 ». Cela permet de rester dans le coup sans investir des jetons supplémentaires, mais il faut qu’aucun joueur n’ait misé avant soi pendant ce tour d’enchères.

Le deuxième tour d’enchères se termine lorsque tous les joueurs encore en jeu ont misé la même somme.

Un autre tour d’enchères commence alors. Le donneur dévoile une nouvelle carte : la turn. Les joueurs ont le choix de se coucher, checker, miser ou relancer. Le troisième tour d’enchères se termine lorsque tous les joueurs encore en jeu ont misé la même somme.

Au terme de ce tour, une cinquième carte commune est dévoilée : la rivière (ou river en anglais).

Règles poker : l’abattage

Chaque joueur dispose maintenant de sept cartes : deux cartes personnelles et cinq communes sur le tapis. Elles leur servent à composer cinq cartes formant la main la plus forte.

Lorsque ce dernier tour d’enchères se termine, les joueurs restants montrent leurs cartes privatives. Le joueur qui a formé la meilleure combinaison de 5 cartes remporte le pot.

Règles poker : gagner un coup

Le coup peut s’achever au cours de n’importe quel tour d’enchères. Comme nous vous l’avons expliqué plus haut, il vous est possible de remporter un coup en formant la meilleure combinaison ou alors en étant le dernier joueur en jeu. Lorsqu’il ne reste plus qu’un seul joueur en jeu, que tous ses adversaires se sont couchés, il remporte le pot.

Règles poker : la fin d’une main

Après une main, les positions du donneur, de la small blind et de la big blind tournent dans le sens des aiguilles d’une montre : le joueur UTG devient la Big Blind, le joueur en big blind devient la small blind, et le joueur en small blind devient le donneur.